Burkina : Coup d’état au Burkina, l’ONU demande la « libération immédiate » du président déchu

Suite au putsch du mardi 23 janvier 2022, qui a eu lieu au Burkina Fasso, l’ONU a demandé la « libération immédiate » du président déchu Roch Marc Christian Kaboré.

Le Président français, Emmanuel Macron, a condamné mardi 25 janvier le coup d’État au Burkina Faso, où des militaires ont annoncé avoir chassé du pouvoir le président Roch Marc Christian Kaboré.

Pour info la télévision publique RTB a publié une lettre manuscrite signée de la main du président déchu dans laquelle il indique « déposer sa démission », « dans l’intérêt supérieur de la nation, suite aux événements qui s’y déroulent (depuis dimanche 23 janvier) ».

Le président Roch Marc Chistian Kaboré a aussi tweeté lundi « invitant ceux qui ont pris les armes à les déposer dans l’intérêt Supérieur de la Nation » pour « régler nos contradictions » et » sauvegarder nos acquis démocratiques ».

You may have missed