Mexique : Les migrants toujours bloqués à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis

Les migrants sont confrontés aux forces de sécurité à la frontière avec les États-Unis. Dans la ville frontalière mexicaine de Tijuana, de nombreux migrants ont tenté de franchir illégalement la frontière avec les États-Unis.
Des agents frontaliers américains avaient tiré des gaz lacrymogènes alors que des migrants protestant contre la lenteur du processus d’asile tentaient de franchir une clôture.

Cameroun: Libération des 78 enfants enlevés lundi dans une école à Bamenda

Enlevé par un groupe séparatiste dans une école protestante de la ville de Bamenda lundi dernier; les 78 enfants ont été retrouvés suite à d’intensive recherche.
Les élèves ont été libérés et sont rentrés. Un camion militaire a ensuite transporté les enfants au bureau du gouverneur.

Les autorités camerounaises du nord-ouest ont suspendu le déplacement de tous les véhicules autres que de secours à la recherche des enfants. La police militaire et des hélicoptères ont également rejoint la chasse. Personne n’a revendiqué les enlèvements, mais les autorités n’ont pas exclu la participation de combattants sécessionnistes, qui font la guerre dans les provinces anglophones du Cameroun.

Plusieurs groupes séparatistes, qui ont nié toute implication dans l’enlèvement, ont affirmé que les forces gouvernementales avaient emmené les étudiants.

Cette situation de crise au Cameroun doit être sérieusement traité par les autorités camerounaise avant que l’impensable arrive un jour.

Sénégal : Le Cinquième Forum International de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique

Le cinquième Forum International de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique s’est ouvert ce matin au centre international de conférence Abdou Diouf en présence du Président sénégalais Macky Sall, de son homologue le Président gambien Barrow et de la Ministre française des armées Madame Florence Parly.

Le Forum international de Dakar sur la Paix et la sécurité en Afrique, ou Forum de Dakar, est une initiative diplomatique annuelle se tenant à Dakar, et lancée en 2013 lors du Sommet de l’Elysée. Il est organisé conjointement par la France et le Sénégal. Il rassemble annuellement de nombreux chefs d’États et de gouvernements africains, des partenaires internationaux, ainsi que des acteurs de la Paix et de la Sécurité.

Cette 5 ème édition du Forum International de Dakar s’est tenu du 5 et 6 novembre 2018.

Sénégal : Le Ministre français de l’Europe et des Affaires Etrangères Jean-Yves Le Drian en visite

À Dakar, M. Le Drian rencontrera le président de la République du Sénégal, Macky Sall, et abordera les domaines prioritaires du partenariat entre la France et le Sénégal. Il abordera notamment des projets majeurs, tels que le train express régional, ainsi que des questions d’éducation et de cybersécurité.

Au cours de sa visite, le ministre lancera un programme de formation sur la cybersécurité dans le cadre de la nouvelle Ecole nationale à vocation régionale (ENVR). Il signera trois accords dans le domaine de la lutte contre le dérèglement climatique (érosion côtière; prévention des risques d’inondation; soutien à l’adaptation au changement climatique au Sénégal).

Le ministre participera à la 5ème édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, où il prononcera un discours sur les opérations de maintien de la paix en Afrique. Il réaffirmera le soutien de la France à l’adoption d’une résolution sur ces opérations en décembre au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Cameroun : Enlévement de plus de 80 enfants dans une école à Bamenda

Des sécessionnistes présumés au Cameroun ont enlevé des dizaines d’élèves d’un internat, lors d’une attaque rappelant l’enlèvement de collégiennes par Boko Haram en 2014 au Nigeria.

Les attaquants sont arrivés dimanche soir à l’école secondaire presbytérienne Nkwen à Bamenda, capitale de la région anglophone du nord-ouest. Selon l’administrateur régional, ils ont kidnappé plus de 80 personnes, dont le directeur, un enseignant et un chauffeur, ainsi que 79 étudiants.

Un enseignant qui habitait près de l’école a déclaré avoir entendu le bruit d’une attaque mais ne s’est pas aventuré dehors, craignant pour sa sécurité.

«J’ai entendu un son puissant la nuit, comme celui d’un pistolet. J’avais peur », a déclaré Julius Nyamboli. «Nous avons rapidement éteint les lumières et sommes allés nous coucher. Le matin, j’ai vu beaucoup de gens revenir du campus avec des visages douteux. Je me suis vite précipité et j’ai réalisé que les étudiants n’étaient pas sur le campus.

On ignore comment les étudiants ont été emmenés. L’école est située sur une colline et entourée d’une forêt – un refuge privilégié des sécessionnistes.

Des sources ont déclaré que les ravisseurs n’avaient encore demandé aucune rançon, mais souhaitaient que l’école renvoie les élèves restants à la maison avant qu’ils ne libèrent les personnes enlevées.

La plupart des écoles du Cameroun anglophone ont été fermées depuis décembre 2016, année du début du soulèvement. La répression violente exercée par les autorités sur des manifestants pacifiques qui manifestaient contre l’utilisation du français dans les salles de classe et les tribunaux des régions anglophones a aggravé la crise et les groupes rebelles sont désormais opposés à l’armée. Des dizaines de milliers de personnes ont été déplacées et beaucoup d’autres vivent dans la peur.

France : Effondrement de deux immeubles en plein coeur de Marseille

L‘effondrement de deux immeubles rue d’Aubagne à Marseille s’est produit ce matin. Pour le moment aucune information sur de potentielles victimes n’a été communiquée.

Le Préfet de la région PACA et des Bouches-du-Rhône ouvre immédiatement une cellule de suivi à la préfecture avec la police et les Pompiers.

Les autorités demandent d’évitez le secteur afin de donner la priorité aux secours.

Etats-Unis : Fusillade dans une salle de Yoga en Floride bilan provisoire trois morts

Un homme a ouvert le feu vendredi dans un studio de yoga à Tallahassee, en Floride, tuant deux personnes et en blessant cinq autres, avant de se suicider, a déclaré la police.

Les personnes à l’intérieur de la salle de Yoga semblent s’être battues contre Scott Paul Beierle le tireur et ont tenté de se sauver et de sauver d’autres personnes, a déclaré le chef de la police, Michael DeLeo.

Lorsque les policiers sont arrivés, ils ont constaté que six personnes avaient été abattues et une personne qui était au pistolet. Samedi, deux des victimes sont décédées. Ils ont été identifiés comme Nancy Van Vessem, 61 ans, et Maura Binkley, 21 ans.

Deux autres femmes étaient dans un état stable à l’hôpital. L’une d’elles a été blessé par balle à neuf reprises et l’autre par une balle dans le corps, a déclaré à la presse le maire de Tallahassee, Andrew Gillum, et le candidat démocrate à la course à la course du gouverneur de Floride.

Etats-Unis : Les deux anciens Président Démocrates Obama et Bill Clinton visés par colis explosifs

Des personnalités démocrates comme George Soros, Bill & Hillary Clinton, Barack Obama, Debbie Wasserman Schultz, Maxine Waters et la chaine CNN New York ont été visées par ces colis suspects explosifs.

Hillary Clinton n’était pas chez elle à New York lorsque le colis de mardi a été envoyé, mais son mari, l’ancien président Bill Clinton, était présent.
Alors qu’elle participait à une collecte de fonds en Floride, elle a déclaré “nous allons bien” et a remercié les services secrets américains pour avoir intercepté le colis “bien avant qu’il ne soit renvoyé chez nous”.

Au Sénégal allons nous vers le rétablissement de la peine de mort

Après Ousmane Sonko, c’est au tour de Pierre Goudiaby Atepa qui dit ne rien exclure sur la mise en place de la peine de mort au Sénégal.
Depuis son abolition en 2004, les politiciens avaient toujours condamné le rétablissement de la peine de mort.

Certe depuis quelques années au Sénégal on observe une recrudescence des meutres mais cela n’est pas une solution au 21 ème siècle.
Au Sénégal, la police nationale manque de moyens. Les politiciens devraient d’abord apporter plus de moyens à la police et à la gendarmerie, installer des caméras de surveillance et ficher les criminels.

C’est cela qu’attendent les citoyens sénégalais de leurs dirigeants.

Sénégal : Un militaire français de la force EFS inculpé pour coups et blessures volontaire sur civil

Devant une boite de nuit, l’agression de Oumar Watt par un militaire français a suscité sur l’opinion publique sénégalaise de vive réaction sur le web et notamment les radios.
Le jeune militaire de 21 ans a été arrêté et incarcéré à la prison de Rebeuss.
Le commandement des éléments français au Sénégal fait profil bas. La présence française est contestée par une partie de la population.